Que savoir du 3e piller B ?

Le 3e pilier B est un système du monde financier qui a été mis en place et qui permet d’épargner sans contraintes. C’est un système libre et sans condition et qui est en parfaite harmonie avec la fiscalité. Vous désirez faire usage de cette technique et vous aimerez en savoir plus ? Retrouver ici tout le nécessaire.

Le 3e pilier : qu’est-ce que c’est ?

Le troisième constitue une caisse de prévoyance privée et facultative qui complète les prestations fournies par les premier et deuxième piliers. Il a été introduit en 1972 en tant que fonds de prévoyance complémentaire pour les pensionnaires du premier et du deuxième pilier. Par conséquent, une fois que vous prendrez votre retraite, votre budget sera réduit si vous souscrivez à d’autres types de piliers. Et c’est ce que vient corriger ce troisième pilier. La souscription à un troisième pilier vous permettra d’assurer un degré de vie normal. Vous pouvez également obtenir plus d’informations sur ce site internet en effectuant quelques recherches.

3e pilier : à qui convient-il ?

Le troisième pilier 3 b de la sécurité sociale est accessible à tous sans barrières. Que vous souscriviez à une assurance AVS/AVI du premier pilier ou soyez chômeurs, quelle que soit votre nationalité, peu importe que vous viviez ou travailliez en Suisse, vous pouvez en bénéficier. Ouvert à tous, le troisième pilier 3 b ne prend en compte aucun critère restrictif, quels que soient la race ou le statut. C’est un système libre et sans conditions et offre de nombreux avantages.

Les avantages du 3e pilier

Le 3e pilier est un système qui engendre de fourmillants privilèges. Il vous permet d’accumuler des fonds pour vos projets ou pour rembourser des prêts. Il vous permet également d’assurer la sécurité de vos proches contre les difficultés financières et ceci même en cas de décès. De plus, vous bénéficierez également des avantages fiscaux. Ainsi, les contributions peuvent être déduites de la rémunération taxable, le capital et les gains sont exemptés de retenue à la source et le taux d’imposition est diminué à la date d’échéance.