Les solutions à la crise au Yémen

Caractérisée par des successions de conflits causés par des différends entre plusieurs belligérants, la guerre du Yémen est avant tout une guerre politico-économique. Que savoir sur les conflits du Yémen ? Quelles solutions réalistes et réalisables y sont nécessaires ? Découvrons à travers cet article les réponses à ces pertinentes interrogations.

Que savoir de l’ensemble des conflits ?

La secte radicale des « Houtis » a enclenché une bataille farouche contre le Yémen dirigé par le Président Abdrabbo Hadi après que l’ex-Président Feu Ali Saleh fût déchu par la révolution du Yémen. Ce conflit interne a pris une allure internationale avec l’ingérence de l’Arabie Saoudite. Sous son élite, de nombreux pays musulmans sont engagés en 2015 dans ce conflit. Les opérations militaires « Tempête décisive » et « Restaurer l’espoir » furent ainsi successivement lancées.

Qu’elles sont les approches de solutions pour mettre fin à ces conflits en cours ?

Il est clair que la guerre au Yémen est un conflit d’intérêts entre les grandes puissances telles que la France, l’Allemagne, les États-Unis... et en outre l’Arabie Saoudite. Ce dernier mène par le soutien matériel et en agents de renseignement des USA une politique pour affaiblir sur tous les plans le Yémen. La France quant à elle vend des armes au Yémen puis forme via une entreprise de la Belgique des soldats arabes qui combattront au Yémen. L’Allemagne fait également écouler ses armes au Yémen. Tant que ces pays tels des « liquides inflammables » fournissent toujours des armes, des matériaux logistiques aux belligérants, une fin de ces conflits est loin d’être connue. La question de la prolifération des armes retrouve ensuite sa place dans cette crise. Les intérêts économiques des grandes puissances impliquées doivent être minimisés dès qu’elles sont mises à la balance avec les énormes pertes en vie humaine.