Infanticide : atteinte au principe du droit à la vie

L'infanticide est un acte qui viole délibérément le droit à la vie des nouveau-nés. Bien qu'il ait été plus courant dans le passé, l'infanticide se produit encore aujourd'hui, surtout chez les filles. Ce phénomène prend plusieurs formes, qui seront décrites en détail dans une précédente section du présent article.

Qu'est-ce que l'infanticide ?

L'infanticide est l'acte de provoquer délibérément la mort d'un très jeune enfant (moins d'un an). Dans le passé, c'était une pratique répandue, autorisée par différentes cultures dans le monde. De nos jours, elle est considérée comme un crime contraire à l'éthique, mais elle est toujours pratiquée. Pour comprendre davantage cette pratique, visitez le site web BFM.

Certaines cultures considèrent que les enfants sont humains seulement après avoir accompli certains rituels. Les infanticides sont rares une fois que ces cérémonies ont eu lieu, mais tuer un enfant avant celles-ci n'est pas considéré comme un homicide. En général, il est difficile de signaler les infanticides car la plupart des décès sont classés comme mort-nés ou ne sont tout simplement pas enregistrés à la naissance.

Types d'infanticide

Il existe deux types d’infanticides : l’infanticide direct et l’infanticide indirect.

L'infanticide direct ou actif consiste à tuer le bébé délibérément, par déshydratation ou inanition, suffocation ou blessures à la tête. L'infanticide indirect ou passif commence par la malnutrition, la négligence ou le manque de soins parentaux, par exemple lorsqu'un enfant tombe malade. Parfois, compte tenu des circonstances, il n'y a pas de démarcation précise entre infanticide et avortement.

Causes de l'infanticide

Dans de multiples communautés, surtout dans le passé, l'infanticide était un moyen courant de contrôler et de réguler la population. Cela a eu un impact particulier sur les enfants de sexe féminin, car moins de femmes signifie des niveaux de fertilité plus bas.

Les grossesses imprévisibles constituent la cause la plus fréquente d'infanticide aujourd'hui. Cela peut être dû au fait que les femmes ou les familles disposent de ressources insuffisantes pour s'occuper de leurs enfants. Ainsi, de nombreuses femmes connaissent des grossesses non désirées ou désirent simplement un certain type d'enfant qu'elles pensent être plus utile dans leur situation.