Comment créer une SAS ?

Vous êtes un entrepreneur et vous décidez de vous lancer seul dans votre projet entrepreneurial. Le statut juridique parfait pour vous s’avère donc être la SAS. Cependant, la création d’une SAS nécessite toute une procédure à respecter. Dans les lignes qui vont suivre, vous aurez une idée claire des différentes étapes à suivre pour créer votre SAS.

Rédigez les statuts et déposez le capital social

La société que vous vous apprêtez à créer repose entièrement sur les statuts, cliquez sur ce lien ici maintenant. Alors, la première étape de la création d’une SAS consiste en la rédaction des statuts. C’est une étape qui requiert beaucoup d’attention et de vigilance. En effet, en dépit de votre liberté statuaire, il faut que vous utilisiez un modèle pour bien faire la rédaction. Vous avez également la possibilité de vous faire accompagner par un plan professionnel. Après la rédaction des statuts, l’étape suivante sera le dépôt du capital social. Le capital social est la somme des différents apports réalisés par l’associé. Il s’agit des différentes contributions faites : 

• en savoir-faire ; 

• en argent ; 

• en nature comme immeuble, meubles. 

Sachez donc que le capital social doit être déposé sur un compte bancaire provisoire prévu pour l’exercice de l’activité de votre société. Ce n’est qu’après le dépôt que vous recevrez en retour une attestation de dépôt des fonds. Cette attestation est indispensable à la création officielle de la SASU.

Publiez une annonce légale et envoyez le dossier au greffe compétent

Les statuts de la SASU sont rédigés et le capital social est aussi déposé. Maintenant, vous devez annoncer la nouvelle de la création de votre SASU à tout le monde. Il ne s’agit pas d’une étape que vous pouvez sauter. Et vous devez aussi savoir que l’annonce se doit d’être faite à travers un journal d’annonces légales. Après la publication de l’annonce de création de la SAS dans un Journal d’Annonces Légales, vous devez ensuite envoyer votre dossier au greffe compétent. Ce n’est qu’après l’étude du dossier et sa validation que la création de votre entreprise sera confirmée.