Assurance obsèques : comment choisir le bon contrat ?

De plus en plus de personnes sont disposées à signer des contrats d'obsèques pour éviter de récolter des fonds pour le décès de leurs proches. Généralement le coût est souvent trop élevé (environ 10 000 euros). Il peut sembler simple de formuler une police d'assurance, mais les compagnies d'assurance n'hésiteront pas à profiter de ces difficultés et à les compliquer. Voici ci-dessous les directives pour y arriver.

Comment se passe la souscription ?

Lors de la signature d'un contrat funéraire, aucun questionnaire médical n'est requis. Il n'y a pas de limite d'âge, mais les compagnies d'assurance savent que 75-80 ans est la plus courante. Plus une personne est avancée d’âge, plus les dépenses seront énormes. Vous pouvez lire l'article complet pour en savoir plus. Par exemple, le salaire d'un homme de 70 ans est presque le double de celui d'un homme de 60 ans. Sachez qu'il existe différents types de contrats, qu'il s'agisse de paiement au bénéficiaire ou de paiement à l'agence funéraire. Le contrat de capital est le plus répandu car il représente 70 % de la formule de souscription. Il vise à verser une somme (3 000 à 6 000 euros) aux bénéficiaires désignés par l'assuré. Les contrats de service sont particulièrement utiles lorsque vous souhaitez tout organiser. Cette formule finance toute l’organisation des funérailles. Par conséquent, l'abonné décidera de tout ce qui concerne ses obsèques. Il choisira le directeur de pompes funèbres, funérailles (type de cérémonie, modèle de cercueil, etc.). Ainsi, les bénéficiaires ne seront plus des membres de la famille, mais des professionnels. Par conséquent, l'opérateur funéraire sera responsable du respect de toutes les volontés énumérées dans le contrat.

Quelques points importants à vérifier, avant de souscrire une assurance obsèques

Avant de souscrire à cette assurance, il est important de vérifier certains éléments. En général, les organisations facturent des frais (de gestion annuels) et des frais de versement. Il est recommandé de bien vérifier ces frais, jusqu'à 30% du capital. Considérant que le montant alloué aux proches est faible, sans cette vérification, les fonds funéraires pourraient ne pas être possibles. Il y a la réévaluation du capital qui est très important. En fait, compte tenu de l'évolution des prix, le coût du financement des obsèques peut également augmenter. C'est pourquoi il est nécessaire de vérifier qu'il est possible de revaloriser le capital sur la base des prix courants, afin que la famille n'ait pas à payer de frais supplémentaires. En dehors de cela, il y a aussi un délai d’attente et délai de paiement. En effet, lors de la signature d'un contrat funéraire, il y a un délai d'attente pouvant aller jusqu'à deux ans. Autrement dit, si le décès survient lors cette période, aucune somme ne sera versée. Il faut vérifier ce délai, tout comme le paiement, pas trop long.

Non classé